Accédez à votre espace

Courtier multi-spécialiste

APRIL Entreprise vous conseille
en assurances sur l'ensemble de vos risques

Contactez-nous

Besoin d'un devis ?

Risques numériques : tous concernés

Mars 2018 - Veille

Vol et divulgation de données, atteinte aux tiers et aux systèmes d’information, dommages aux biens et matériels… la protection des données et des accès, au même titre que les biens, est devenue un enjeu majeur pour l’entreprise.

Aujourd’hui, il est facile d’accéder à des outils de pilotage et la marche inexorable de la numérisation des processus de production multiplie les occasions offertes aux cyberattaques. Ajoutons à cela le facteur humain qui introduit inévitablement des failles supplémentaires et le phénomène se trouve ainsi amplifié. 84% des incidents de sécurité sont liés au facteur humain (malveillance ou erreurs) - (source : Trustwave 2016). Il faut donc davantage éduquer et sensibiliser aux règles de sécurité.

Face à ces menaces, toutes les entreprises doivent se mobiliser, car les pirates ne s’attaquent pas qu’aux grosses entreprises. Les PME pensent à tort, ne pas être concernées ou ne disposent pas de ressources en interne formées pour construire une politique de défense alors qu’elles comptent pour 60% des attaques recensées contre des entreprises en France (source Ministère de l’intérieur - Etat membre de la menace liée au numérique en 2017 – Janvier 2017).

La question alors n’est plus de savoir « si » mais « quand » le risque surviendra et quelle sera son ampleur.

 

Quelles sont ces menaces ?

Les exemples qui font l’actualité sont toujours plus nombreux et se soldent bien souvent par de lourdes pertes financières et juridiques. Nul n’est à l’abri.

80% des PME françaises ont déjà été la cible, à différents degrés, de piratages informatiques. Des attaques pour leur soutirer de l’argent qui peuvent menacer l’existence des sociétés et leurs emplois. Les petites et moyennes entreprises représentent 77% des victimes d’attaques numériques en France (source : Symantec « Internet Security Report 2016).

Prenons pour exemple la PME Clermont pièces, spécialisée dans les pièces d’électroménager située à Clermont-Ferrand (Puy de Dôme). Elle va bientôt mettre la clef sous la porte car elle vient d’être victime d’un piratage informatique. Des fichiers clients illisibles, le logiciel métier verrouillé... Les pirates informatiques ont totalement paralysé l’activité de l’entreprise et de ses huit salariés. Plus d’outil de travail, plus de commandes, plus de revenus. Le PDG a décidé de fermer sa société et de porter plainte (source : France 3 - 28/09/2017).

Un autre exemple avec le logiciel « CCleaner ». CCleaner est d’origine supposé vous aider à nettoyer votre ordinateur, en identifiant notamment les fichiers superflus. Sauf que ironie du sort, ce même logiciel a récemment été infecté par des pirates informatiques (source : Lexpress.fr 19/09/2017 - Information confirmée dans un communiqué de presse par Piriform, société qui édite le logiciel). Le virus a permis aux pirates de récupérer des informations dans la machine, telles que le nom de l’ordinateur, son adresse IP, la liste des logiciels installés, etc… L’origine reste tout à fait mystérieuse. Selon un porte-parole cité par Reuters, plus de 2 millions de personnes seraient concernées.

 

Alors quel risque le chef d’entreprise est-il prêt à prendre ?    

Face à cette multitude des incidents cyber : du ransomware à l’espionnage informatique, du vol de données à l’installation d’un logiciel malveillant, les complications sont nombreuses. Non seulement pour l’entreprise, mais aussi pour les partenaires, fournisseurs ou clients.

La réputation, la propriété intellectuelle sont aussi des actes exposés au risque cyber et représentent une part importante des pertes potentielles.

Que faut-il protéger ? Que faire en cas de cyberattaque ? Vers qui se tourner ? Toutes ces questions tendent vers un constat : aujourd’hui, le label « qualité » des entreprises passe aussi par leur système de protection.

 

APRIL Entreprise vous accompagne avec une solution qui ne s’arrête pas seulement à l’assurance

Seulement 5% des PME/ETI françaises sont assurées contre les cyber-risques en 2017 (source : PwC).

Parce qu’une attaque peut mettre en péril votre entreprise, bloquer votre activité ou votre production, s’appuyer sur le savoir-faire et l’expertise d’une équipe comme APRIL Entreprise peut vous permettre :

  • d’analyser le risque, former vos collaborateurs, sécuriser vos process…
  • de vous accompagner en aval du risque par son traitement, son indemnisation et dans la gestion de crise

C’est en connaissant les dangers qu’on peut envisager sereinement l’avenir. Demain il sera peut-être trop tard.

Contactez notre spécialiste sur les risques numériques : cyber@april-entreprise.fr .

Pour en savoir plus sur l’accompagnement proposé par APRIL Entreprise, cliquez ici.